• Minorité

    Je sais que je fais partie d'une minorité "conservatrice" et "bien pensante".  Je sais que parfois il vaut mieux se taire.

    Je suis en général bon public et je sais apprécier les bonnes publicités.

    Cependant, depuis quelques temps, je suis choquée par certaines.

    Je
    mentionnerai en particulier, celle que nous voyons quatre fois par jour
    au moins, mes filles et moi : sur une grande vitre, le buste nu d'une
    femme plus que grandeur nature.  Je trouve cela vraiment indécent.
    Leur pub précédent était non moins choquante.

    Devant un grand
    magasin de produits culturels et technologiques, concurrent de celui
    que je fréquente actuellement, la couverture de leur "catalogue" de
    Noël m'a profondément choquée et mise en colère.  Le titre :
    "Inutile de résister, c'est Noël", l'image de couverture : une femme
    nue aux longs cheveux dénoués, assise dans la neige, venant de croquer
    une pomme qu'elle a cueillie au sapin.

    Je suis attristée par ce
    qui est fait de cette belle fête.  Noël : la lumière venue dans le
    monde, le pardon, le salut, la joie, la douceur, l'humilité, la
    simplicité, l'abaissement, la vie.  Noël : l'espérance en complète
    opposition justement avec le péché, la tentation, la désobéissance, la
    séparation, la mort.  Pour moi, cette publicité est terriblement
    blasphématoire et symbole d'une société de consommation qui me
    dégoûte.  Personne n'ira manifester contre cet irrespect de nos
    croyances.

    J'espère pouvoir transmettre d'autres valeurs, et que
    notre message à Monsieur et à moi, sera plus fort que celui de telles
    publicités.  Je regarde notre joli sapin lumineux dans le salon,
    je repense aux bougies, à l'amour de la famille retrouvée dans quelques
    semaines... et je trouve l'apaisement.

    Inutile de résister ??
    Pffff... c'est tout simplement n'importe quoi.  Et je plains ceux
    qui ont cet état d'esprit en décembre.  C'est tellement autre
    chose qu'il y a à trouver dans le message de Noël.

    Le parallèle
    est un peu fort mais ce slogan m'évoque un autre.  Celui de Marie
    Durand, cette femme emprisonnée à l'âge de 15 ans pour sa foi
    protestante, est restée 38 ans enfermée dans la tour de
    Constance.  Elle a gravé dans une pierre de la salle commune ce
    mot : "Résister".  Cet appel était lancé à ses compagnes de
    persécution et à celles qui suivraient.  Il nous est lancé encore
    et toujours aujourd'hui.

    Sachons résister à l'appel qui nous est
    lancé par la consommation et revenons à l'essence même de Noël. "Dieu a
    tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque
    croit ne périsse pas mais ait la vie éternelle" la Bible. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :